" /> " /> " />
vendredi 6 juillet 2012

Salade de méduse

Je ne tiens probablement pas la recette de l'année avec des méduses, et encore moins un moyen d'assurer la rentabilité de ce blog. Médusé à mon tour par le klaxon tant sonnant que trébuchant de la rengaine des sirènes, j'ai souhaité trouver un sponsor pour ce billet, un suisse de préférence.  L'avantage de la Suisse (outre l'heure exacte et le chocolat au lait) est qu'on y trouve le bonheur nostalgique du retour au Franc dans un climat fiscal affectueux... Je m'apprêtais donc à tendre ma sébile outre-Léman, lorsque... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 01:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

dimanche 10 juin 2012

Risotto aux langoustines et asperges vertes

Vous connaissez tous mon amour des bêtes, mon attachement à un contact authentique avec la nature qui l’est tout autant, du moins en certains endroits où la main de l’homme n’a que rarement mis les pieds ? Même élégamment et légèrement chaussés de sages sandalettes blanches ? Vous savez à quel point que, loin d’être un spectateur ébahi mais néanmoins passif face aux splendeurs de la création,  je m’efforce au contraire de comprendre et de participer aux fêtes comme aux drames dont Dame Nature est féconde ; tantôt... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 17:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
lundi 28 mai 2012

Coques à la sarriette et à la menthe

 J'ai dans la vie plusieurs occupations favorites, comme être à table avec des potes, me promener en bord de mer, et maintes choses qui nous entraineraient vers certains endroits que la mer ne découvre plus à marée basse, sans doute par pudeur ou retenue d'eau. Vol au dessus d'un nid de coquecigrues L'activité que je préfère entre toutes consiste à regarder voler les coquecigrues, ce qui bien entendu flatte mes pulsions rabelaisiennes, mais surtout constitue la manifestation la plus aboutie de la liberté individuelle.... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 10:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
vendredi 11 mai 2012

Mi xao tom (Nouilles sautées aux crevettes - Vietnam)

Aujourd'hui je ne vais pas vous tanner la patience avec des histoires de coucheries sous-marines ou de poissonniers indélicats (ce dernier thème étant à venir, j'accumule du dossier).  D'une part la recette ci-dessous est longue et mérite donc plus de concentration que de dissipation, et d'autre part je me trouve confiné pour un certain temps dans un endroit non équipé de wifi, avec des plateaux-repas pour lesquels on ne se souhaite pas bon appétit, mais bon courage (bon en même temps, je suis rattrapé par la patrouille : qui... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 07:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
vendredi 27 avril 2012

Tartelette de brick aux oignons et supions

"Franchement les amis, ce qui m’arrive n’est pas drôle, et je me fais un sang d'encre. Je vais mourir et ma future épouse aussi. Je n’ai vraiment pas le cœur à enterrer ma vie de garçon, un enterrement dans la semaine, ça suffit bien comme ça, surtout quand c’est le sien. Je dis enterrement, mais nous reposerons au fond de l'océan, et pas en paix. Nos os blanchis finiront par s'échouer sur une plage, où des oiseaux viendront les piqueter sans vergogne ; les enfants s'en empareront et y planteront une plume, pour fabriquer un voilier,... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 07:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 18 avril 2012

Araignée aux asperges, galanga et citron vert

L'histoire des mousses de la marine est une tragédie, je ne parle pas bien sûr des bières, mais de ces jeunots qu'on embarquait pour faire les corvées  du bord, voire pour servir de souffre-douleur et/ou de giton à l'occasion... Le mousse (de l'espagnol mozo ou du catalan mosso désignant un jeune garçon), peut se trouver sur les bateaux de pêche ou de commerce, ce n'est que par extension et de façon, familière qu'il a ensuite désigné les jeunes engagés de la Royale, matelots de deuxième classe. A Brest, il existe... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 17:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 1 avril 2012

Kari de lieu jaune au cidre

 En ce premier avril, le seul jour du poisson qui ne tombe pas obligatoirement un vendredi, je ne pouvais décemment pas laisser plus longtemps ce blog abandonné de tous, telle une coque délabrée sur une plage inconnue. Alors voici une recette de kari remontant au plus profond des âges et qui n’a épargné aucune civilisation. Il ne faut pas confondre kari et canari, pas plus que tamoul et marinière Ceci posé, "kari" est à l’origine un mot tamoul, que les anglais ont transcrit en "curry", car bien entendu, ils ne savaient pas... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 18:18 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 6 mars 2012

Œufs de homard au sel sur canapé

L'épanouissement sexuel des créatures marines n'est pas un long fleuve tranquille, on y rencontre toutes les perversions, toutes les acrobaties et toutes les figures de style, du travesti au transexuel (je connais des coquilles saint-jacques qui sont de véritables drague-queens). Toutes les fantaisies aussi, et  parfois des contraintes bizarres… Voyez les homards par exemple, ou plutôt, laissez-moi vous les raconter, parce que ce n'est pas si facile de les surprendre. Ces animaux sont nocturnes, le jour ils se cachent dans leurs... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 18:38 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
lundi 27 février 2012

Marinière de pétoncles noirs à la sarriette

 « Il vaut mieux s’enfoncer dans le brouillard qu’un hameçon dans la lèvre », c’est en substance la réflexion que je me faisais en conduisant le plus vite possible sur la Nationale 12, traversant « Mon beau pays par l’hiver soumis » ainsi que le chantait Gilles Servat, avec comme toujours le feu sacré d’un barde indigné. A l’époque on savait s’indigner, comme me le susurrait avant-hier une douairière de gaillard d’avant. N’empêche que brouillard ou pas, je suis tombé peu avant Morlaix sur des... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 11:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mardi 21 février 2012

Dos de cabillaud au miso rouge et à l'ail noir

Bon les amis, c'est Mardi-Gras, le jour où les pauvres sont rois, et où on se prend la seconde salve de crêpes du mois. Depuis peu, car la tradition veut qu'on consomme des beignets ce jour-là, il faut certainement y voir l'œuvre occultes des minotiers et des marchands de pâte à tartiner à l'huile de palme réunis. Bref, le Mardi-gras est tout aussi symboliquement pour les chrétiens la période où on arrête de manger de la viande et du gras pour entrer en Carême dès demain, et qu'on fête somptueusement en mangeant des beignets et des... [Lire la suite]
Posté par Patrick Cadour à 15:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]